5 WC lavants sur pied avec ou sans réservoir de chasse intégré

Quand il est suspendu, le WC lavant nécessite la pose d’un bâti-support, qui vient ajouter à son prix. D’où l’intérêt des WC japonais sur pied qui, posés au sol, permettent d’accéder à une solution lavante de qualité tout en limitant le surcoût.

WC lavant posé devant meuble dans une salle de bains
WC lavant In-Tank In-Wash de Roca, avec réservoir intégré dans la cuvette.

Le WC lavant japonais est venu remplacer le bidet, disparu de nos trop petites salles de bains dès les années 1980. Quoique peu développé encore en France, ce produit d’hygiène est devenu indispensable aux personnes en fauteuil roulant ou âgées qui peuvent, grâce à lui, réduire la fréquence des douches ou des bains, pas toujours aisés à prendre pour eux, voire sources de danger. Toutefois, le WC lavant étant la plupart du temps suspendu, il est nécessaire de prévoir l’installation d’un bâti-support, qui vient ajouter à un budget déjà conséquent. Quant aux abattants lavants, il n’est pas forcément évident de trouver le modèle adapté à la cuvette qu’il doit équiper. D’où l’intérêt des WC lavants sur pied.

Prévoir le réservoir de chasse d’un WC lavant sur pied

Il existe deux types de WC japonais à poser : ceux dotés d’un réservoir de chasse intégré et ceux dits « back to wall », qui n’en possèdent pas. Les premiers remplacent aisément un WC existant sur pied. Pour les seconds, il faut le prévoir.

Posé en applique sur un mur existant, le panneau WC, vendu chez différents fabricants (Geberit, Regiplast, VitrA…), intègre le réservoir de chasse nécessaire à l’alimentation d’un WC « back to wall », qu’il soit lavant ou pas, suspendu ou non. Il est prêt à poser, à la manière d’un bâti-support, mais n’a pas besoin d’être habillé puisqu’il l’est déjà, en général avec un verre de sécurité laqué (plusieurs coloris existent). Il peut embarquer différentes fonctions, telles que l’éclairage, la détection de présence, l’aspiration d’odeurs… Toutefois, il convient de vérifier, avant l’achat, que l’évacuation existante soit bien située dans le même axe que celle du panneau.

Une autre solution, plus économique, consiste à fixer un réservoir plat au mur (Geberit, Regiplast, Siamp…), à le cacher derrière une structure, métallique ou en bois, qui est ensuite habillée. Cette solution évite la pose d’un bâti-support, plus coûteuse financièrement, mais également plus encombrante (profondeur).

Cinq WC lavants japonais posés au sol

1. Tuma de Geberit : un WC à poser et son abattant lavant design

WC lavant sur pied posé devant un panneau WC noirTuma, qui existe également en version suspendue, est un WC lavant sans bride dont la technologie est intégrée dans l’abattant, à frein de chute. Le modèle Comfort, le plus évolué, propose la plupart des fonctions disponibles sur ce type d’équipement (douchette dame, douchette WhirlSpray à position adaptable, cinq niveaux de réglages d’intensité du jet oscillant, séchage, lunette chauffante, détection de l’utilisateur, détartrage, aspiration des odeurs, mode économie d’énergie…). Quatre profils d’utilisateurs peuvent être mémorisés. Les fonctions sont contrôlées via une application ou une télécommande. Sur le dessus de l’abattant, la plaque de finition, en verre (blanc ou noir) ou en acier inox brossé, est coordonnée au panneau design Monolith de la marque, auquel le WC peut être associé.
Prix publics HT maximum constatés : 2 500 euros en version Comfort et 1 550 euros en version Classic.

2. In-Wash Inspira de Roca : un WC lavant à poser avec réservoir de chasse apparent

WC lavant sur pied avec un réservoir de chasseLe WC lavant sur pied In-Wash de Roca intègre son réservoir de chasse apparent. Il propose les fonctions jugées indispensables par les utilisateurs, à savoir : lavage et séchage réglables (températures), détection de présence permettant d’actionner un éclairage nocturne, télécommande simple d’utilisation et intuitive. Il est également possible de le commander à partir des boutons situés sur le côté de l’abattant, déclipsable. Cuvette avec bride à sortie horizontale ou verticale. Chasse 3/4,5 litres. Dimensions : L39 x P68 x H79 cm.
Prix public HT maximum constaté : 2 100 € HT.

3. In-Wash In-Tank de Roca : un WC lavant sur pied intégrant un réservoir de chasse invisible

Cuvette WC lavante sur pied In-tank in-wash de rocaLe WC lavant sur pied In-Wash In-tank de Roca intègre son réservoir de chasse (4,5/3 litres), mais il est invisible, car situé sur le pourtour de la cuvette, à double peau. Celle-ci, qui mesure L38,5 x P58,5 x H48,5 cm, abattant compris, reste compacte. Les principales fonctions lavantes sont : détection utilisateur, abattant à frein de chute rapidement retiré pour faciliter le nettoyage, éclairage Led, fixations et alimentation en eau et en électricité cachées, embout de buse (autonettoyante) amovible, télécommande intuitive, chasse silencieuse et performante (vortex), clavier latéral (laver, sécher, stop), réglages de la température de l’eau et de l’air de séchage, de la pression de l’eau et de la position de la buse. Existe en version suspendue.
Prix public HT maximum constaté : à venir (commercialisation janvier 2021).

WC lavant sur pied blanc sur mur rose4. V-Care Premium de VitrA : il répond à l’assistant vocal

Disponible en version suspendue et à poser, le WC lavant V-Care Premium de VitrA est commandé grâce à un smartphone et/ou une télécommande, mais aussi à la voix si l’on dispose d’un assistant vocal type Google Home ou Amazon Alexa. Il offre toutes les fonctions, dont l’éclairage d’orientation, les deux douchettes oscillantes ou pas, le jet d’eau pulsé, le séchage, le réglage de la pression de l’eau et de la position de la buse, mais aussi de la température de la lunette chauffante, de l’eau ou de l’air. Il peut être posé par l’intermédiaire d’un panneau WC de la marque (réservoir de chasse). Design Arik Levy.
Prix public HT maximum constaté : 2 199 euros.

5. Axent One d’Axent : deux modèles plus ou moins sophistiqués

WC lavant au sol avec panneau sanitaire blancAxent propose deux cuvettes lavantes au sol, Axent One et Axent One Plus. La première propose les fonctions de base, soit deux douchettes dont l’intensité, la position et la température de l’eau sont réglables, un éclairage d’orientation, l’abattant avec frein de chute, le détartrage, un traitement de l’émail anti-salissures et la commande grâce à une application sur le smartphone. Le modèle Axent One Plus ajoute le jet oscillant, massant ou les deux, le séchage à air chaud et la lunette chauffante, tous deux à température réglable, l’aspiration des odeurs, une télécommande et cinq profils d’utilisateur programmables. La marque propose également, pour ces deux WC japonais sur pied, un panneau sanitaire intégrant le réservoir de chasse.
Prix publics HT maximum constatés : 2 290 euros pour le premier modèle et 3 290 euros pour le second.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.