La salle de bains îlot : sans frontière

Après l’îlot cuisine, voici la salle de bains îlot, c’est-à-dire détachée des murs. Conjuguant luxe et design, elle ne pose pas de problème du point de vue technique, mais elle exige de l’espace, beaucoup d’espace…

En bois et blanc, un ilot de salle de bains tout en longueur
Nordique, de Makro, est un système de salle de bains intégrée, qui permet de concevoir celle-ci
comme un ensemble indépendant et architecturé.

Tout a commencé avec la baignoire îlot, interprétation contemporaine de la baignoire rétro et du tub d’autrefois qui, eux, n’avaient pas besoin d’être collés au mur puisqu’ils n’étaient pas alimentés en eau. Après la baignoire îlot est apparu le point d’eau totem, également alimenté par le sol. En réunissant ces deux fonctions – point d’eau et baignoire – en un seul ensemble mobilier, les fabricants ont créé la salle de bains intégrée et, après avoir détachée celle-ci des murs, il nous propose la salle de bains îlot. Compacte, mais légère car homogène, la salle de bains îlot représente une vraie rupture par rapport à ce que l’on connait. Contemporaine, elle est également beaucoup plus aérée. Sans doute parce qu’avec la salle de bains îlot, le regard ne bute pas contre les murs, comme c’est le cas dans la salle de bains telle que nous la connaissons depuis le début du XXe siècle.

AntonioLupi_Exelen.jpg1. Exelen d’Antonio Lupi

Cet ensemble, aux lignes d’une rare pureté, appartient
à la collection Exelen, qui englobe tous les éléments d’aménagement de la salle de bains : point d’eau, baignoire, douche, rangements, miroirs… 
et qui, au-delà
de ces fonctions traditionnelles, veut en apporter de nouvelles : en particulier le feu, par l’intermédiaire d’une cheminée à l’éthanol. Les différents éléments, en Corian, un Solid Surface, sont conçus pour se combiner entre eux, sans travaux de maçonnerie ou de menuiserie. Conçu par Gabriele et Oscar Buratti et offre une «interprétation innovante et originale d’éléments classiques de la salle de bains. »

2. Le programme rc40 de Burgbad

Une salle de bains en ilot, lequel est installé au centre de la pièceLancé en 2005 et récemment enrichi, le programme rc40 (rc comme room concept), imaginé par Nexus Product Design pour le fabricant allemand Burgbad, est un véritable système d’aménagement, qui permet de valoriser chaque centimètre de la salle de bains et de structurer autrement l’espace, voire le volume. Il permet d’habiller, de diviser et d’installer des salles de bains plus habitables, aux frontières moins définies.

3. Ka d’Inbani

Un îlot dans la salle de bains, avec une baignoire, prolongée par le point d'eauComposable, la collection Ka, signé Francesc Rifé pour l’espagnol Inbani (Inbani.com, distribué en France par Sopha Industries), offre des possibilités d’aménagement nombreuses, grâce à des modules de différentes dimensions. Le point d’eau et la baignoire, en Solid surface, affichent des lignes organiques qui contrastent avec le reste du mobilier, composé formé de cubes et de parallélépipèdes volumineux.

photo d'un îlot de salle de bains, avec deux vasques et une baignoire4. Makro Systems de Makro

Avec Makro Systems, lancé en 2006, l’italien Makro voulait offrir une autre approche de la salle de bains, qui n’aurait plus de frontière ni de limite, grâce à l’intégration des différentes fonctions les unes dans les autres. Depuis, Makro Systems a évolué et permet de compléter l’îlot bain+point d’eau avec une douche. « L’espace de la salle de bains devient une oasis d’élégance et de fluidité dynamique, un voyage architectural qui ouvre l’espace visuellement tout en lui conservant un maximum de fonctionnalités. »

 



LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.