La baignoire rétro : une valeur sûre

Malgré plus d’un siècle de bons et loyaux services, la baignoire rétro ne l’est plus tant que ça. Devenue classique, voire intemporelle, elle est surtout caméléon et ne dépare pas dans les salles de bains de caractère, quel que soit leur style.

baignoire rétro
Baignoires rétro revisitées, au showroom Herbeau (La Fontaine Amélie, Paris 17e).

Juchée sur ses pieds en pattes de lion, la baignoire rétro est impériale, évoquant fièrement l’époque où le bain devient enfin accessible au plus grand nombre, grâce à la géniale plomberie qui transporte l’eau courante en s’offrant un détour par le chauffe-eau. Il faut dire que, jusque là, la baignoire était restée confidentielle : si elle existe depuis la haute Antiquité, soit son usage n’est pas dans l’air du temps – durant la Renaissance notamment, où l’on répugne à se laver le corps –, soit on lui préfère les bains publics car c’est toute une affaire de se baigner chez soi. Il en faut, des domestiques, pour chauffer l’eau, remplir la cuve et la vider ! Au XIXe siècle, d’ailleurs, les bourgeois se font parfois livrer la baignoire pleine d’eau chaude. S’y succèdent tous les membres de la famille, puis le chien et enfin le linge : c’est la grande lessive !

Certes, aujourd’hui la tendance – et la raison – est à l’économie d’eau, donc à la douche. Mais rien ne remplacera le plaisir d’un bon bain, qui plus est dans une baignoire rétro aux formes baroques, toujours romantiques. Et puis l’une n’empêche pas l’autre ! Alors, à défaut d’en dénicher un exemplaire d’époque, on trouve de belle rééditions en fonte émaillée, parfois relookées (Jacob Delafon, Horus, Porcher, Porcelanosa, Herbeau…). Plus légers mais aussi moins chers, les modèles en matériaux de synthèse sont également souvent très réussis. De quoi plonger dans un bain de nostalgie !



LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.