5 cloisons verrières pour séparer sans enfermer

Idéales pour cloisonner sans enfermer et séparer la salle de bains de la suite parentale ou le WC du point d’eau, les cloisons verrières donnent du caractère à la déco. Elles se posent simplement et n’impliquent aucun travaux.

Cloisons Verrières entre chambre et salle de bains à l'hôtel Balthazar
Hôtel Baltazar, rue du Maréchal-Joffre, à Rennes.

Quand salle de bains et chambre ne font qu’une, la totalité de la surface et du volume disponible pour ces deux pièces est préservée, ajoutant à l’impression d’espace. De plus, la salle de bains, qui est une souvent une pièce sans fenêtre, peut alors profiter de la lumière du jour.

Cependant, dormir « dans » une salle de bains n’est pas de tout repos, notamment lorsque l’on ne vit pas au même rythme que sa compagne ou son compagnon. Si l’un se lève tôt ou se couche tard, l’autre est contraint de partager le moment de ses ablutions. C’est un inconvénient, qui fait reculer beaucoup d’adeptes de la salle de bains ouverte sur la chambre.

D’où l’intérêt de séparer les deux espaces avec une verrière intérieure. Certaines d’entre elles, qui sont de véritables cloisons, permettent de réduire le niveau sonore dans la chambre, tout en laissant circuler la lumière et en ajoutant un style atelier à la décoration.

Une verrière avec ou sans soubassement maçonné ?

Le soubassement maçonné, en carreaux de plâtre ou de béton cellulaire de 7 à 10 cm d’épaisseur, est intéressant, car il simplifie l’aménagement intérieur : si l’on veut pouvoir adosser un meuble ou autre sur la cloison, il est nécessaire. Certaines cloisons verrières disposent d’une allège, qui remplace le soubassement, mais ne permet pas la fixation d’un meuble, d’étagères…

Une verrière en bois ou en métal ?

Pour être solide, une verrière en bois doit être encadrée par de solides poteaux aux extrémités, installés entre sol et plafond et rainurés pour accueillir le vitrage. Sur le soubassement, une lisse est fixée dans laquelle est également pratiquée une rainure centrale pour insérer le vitrage, qui sera pris en sandwich entre deux tasseaux vissés en vis-à-vis. Dans les grandes surfaces de bricolage, on trouve des cloisons paravents en bois (ou panneaux de bois), qui peuvent aussi être posées sur des systèmes coulissants et, ainsi, se transformer en portes.

Plus contemporaine, surtout lorsqu’elle est laquée noire, la cloison verrière en acier, avec ou sans panneau d’allège plein, est d’autant plus aisément réalisable qu’il existe des systèmes prêts à poser très qualitatifs, notamment chez Lapeyre. Il existe également des verrières style atelier en aluminium.

Suivant >>


LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here