Bien choisir un caniveau de douche

Le caniveau de douche, qui équipe les sols de douche maçonnés, doit être soigneusement sélectionné, car une fois le carrelage posé, il est trop tard : impossible de le remplacer sans casser…

Choisir un Caniveau de douche, zoom sur le modèle Docia de Nicoll
Caniveau de douche Docia de Nicoll : hauteur d’encastrement 69 mm, garde d’eau 30 mm (clapet anti-odeur), bride de maintien de la natte d’étanchéité. S’utilise avec ou sans pieds. Réglage de la hauteur du cadre de 6 à 16 mm. Pente intégrée. Siphon extractible. 13 modèles de grilles. L 700 à 1000 mm. Ø 40 mm. Débit 26,4 litres/min. A partir de 351 € HT.

Facilitateur de pose, plus design et dans l’air du temps que la bonde siphoïde, le caniveau de douche (sélection de caniveaux de douche) est destiné à équiper les sols de douche maçonnés. Lors de l’achat, au-delà du prix et de l’esthétique de la grille, il est important de s’intéresser à ce qui se passe au-dessous de celle-ci. Voici les caractéristiques à prendre en compte :

> La longueur du caniveau de douche : Elle dépend de la longueur de la douche, sachant qu’il est préférable de choisir un caniveau de douche de la même longueur que celle-ci afin de limiter le nombre de pentes de la forme maçonnée.

> Hauteur d’encastrement : Elle détermine soit la hauteur de décaissement si l’on choisit de « taper dans la dalle » pour obtenir un sol de douche affleurant celui de la salle de bains, soit la hauteur de la marche nécessaire à l’encastrement du caniveau de douche. Aujourd’hui, on trouve des caniveaux de douche qui ne nécessite que 50 mm de hauteur sous chape : c’est un minimum, sachant qu’il est toujours recommandé de sortir du caniveau en diamètre 50 mm, afin d’éviter le colmatage de l’évacuation.

> La garde d’eau : Elle est destinée à empêcher les remontées d’odeur par le siphon et doit, selon la réglementation (norme NF EN 1253), mesurer 50 mm de hauteur. Si la hauteur d’encastrement est inférieure à 70 mm, la garde d’eau sera inférieure à 50 mm, donc non réglementaire. Mais elle peut être associée ou remplacée par un système de membrane ou de clapet destiné à bloquer les remontées d’odeurs. Evitez les siphons à garde d’eau réduite dans les résidences secondaires : la douche étant peu utilisée, les risques de voir l’eau s’évaporer et les mauvaises odeurs (et les petits rongeurs) se diffuser sont bien réels.

> Réglage des pieds : Il permet de régler la hauteur du caniveau de douche, facilitant ainsi sa mise à niveau.

> Réglage possible (ou pas) du cadre du caniveau de douche : Utile pour un ajustement à l’épaisseur du carrelage, dans une fourchette variable selon les fabricants de quelques millimètres à quelques dizaines de millimètres, mais aussi pour lui faire affleurer le sol parfaitement.

> Fixation du mouchoir d’étanchéité : Le mouchoir d’étanchéité, en général fourni, assure l’étanchéité à la liaison du caniveau avec le sol de douche, que celui-ci soit étanché à l’aide d’une natte d’étanchéité ou d’un SEL (système d’étanchéité liquide). Certains caniveaux ajoutent au collage (cordon de mastic) une fixation mécanique (bride) : c’est mieux.

> Nettoyage, débouchage : Assurez-vous que le siphon est extractible – cela évitera de vous mettre à quatre pattes dans la douche pour le nettoyer – et qu’il permet l’accès à la canalisation, y compris par un furet. Ce qui, au-delà de l’aspect pratique (débouchage), permet aussi de maintenir le débit dans le temps.



LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.