2 grosses erreurs à éviter quand on change un robinet de lavabo

S’il n’est pas compliqué de choisir un robinet, que ce soit un mitigeur ou un mélangeur, il est important d’éviter de commettre ces deux erreurs, beaucoup plus courantes qu’on l’imagine.

1. Ne pas se soucier de la compatibilité entre le robinet et la vasque

Ne vous est-il pas déjà arrivé d’avoir des difficultés à vous laver les mains dans un lavabo dont la robinetterie n’était pas adaptée ? Car tous les mitigeurs et vasques ne sont pas appariables : cela dépend des dimensions des uns et des autres et, dans le cas d’une vasque à poser, de la position du mitigeur sur le plan de toilette. Si le bec est trop court et/ou trop bas, les mains cognent sur le rebord de la vasque ou du lavabo quand on les lave – un cas de figure plutôt fréquent ; s’il est trop haut, le plan de toilette est éclaboussé ; et, s’il est trop long, c’est l’utilisateur qui est arrosé ! Dommage ! De plus, toutes les robinetteries ne permettent pas de se laver les cheveux au lavabo, d’y remplir un verre ou un flacon…

C’est pourquoi il est nécessaire de vérifier la compatibilité de la robinetterie et du lavabo/vasque sélectionnés, afin de s’assurer que tous deux feront bon ménage. C’est l’assurance d’un usage confortable et d’un entretien limité autour du point d’eau.

2. Changer son robinet en ne regardant que le prix

Il suffit de voir comment un robinet, mitigeur ou mélangeur, est fabriqué pour comprendre que le payer le prix d’un paquet de cigarettes, ou pas loin, est tout simplement déraisonnable, même s’il vient d’Asie. D’ailleurs, à moins de 100 €, rares sont les robinetteries produites en Europe de l’Ouest. Quoi qu’il en soit, un mitigeur bas de gamme est chromé à la va-vite et sans précautions vis-à-vis de l’environnement. Il est bruyant, voire très bruyant, et comporte des pièces en plastique (le levier de commande notamment). Sa cartouche en céramique, de qualité médiocre, rend difficile le réglage de la température – soit l’eau est trop chaude, soit elle est trop froide – et ne prévoit aucun des dispositifs existants actuellement pour réduire la consommation d’eau.

En clair, un mitigeur ou mélangeur à bas prix est toujours de mauvaise qualité et peu durable. Si votre budget est réduit, achetez un robinet marqué NF ou bien signé par une marque connue. Dans ce dernier cas, vous pourrez disposer des pièces détachées, cartouche et mousseur par exemple, nécessaires à sa réparation.

Photo : Hansgrohe.



4 COMMENTAIRES

  1. Bonjour De Cock, La question est : quel est le prix d’une qualité minimale. Au début de l’article, nous parlons d’un mitigeur au prix d’un paquet de cigarettes, soit 10 €. Vous conviendrez qu’à ce tarif, il ne peut être question de qualité. Ensuite, nous évoquons le fait qu’en dessous de 100 €, il ne peut être fabriqué en Europe de l’Ouest, sans qu’il soit à ce moment-là question de sa qualité. Enfin, nous listons les inconvénients d’un mitigeur bas de gamme, sans lui donner de prix. Pour finir, nous suggérons que, en cas de doute sur le rapport qualité/prix, la marque NF – payante pour le fabricant c’est vrai et non obligatoire – est un gage de qualité minimum. Toutefois, cet article suscitant pas mal de réactions, nous allons le retravailler et étudier de près les propositions des grandes enseignes de la distribution. Merci pour votre remarque et votre confiance. Styles de bain.

  2. Je suis très surpris de votre réaction si vive.

    Je vous invite à aller sur les sites dans grands noms de la GSB pour voir que la majorité des produits Hansgrohe sont sous la barre des 100€ (mitigeur lavabo) ET sont fabriqués en Europe, ils répondent aussi à des standards strictes. Vous remarquerez également que beaucoup d’autres robinets sous la barre des 50€ sont eux aussi d’une qualité tout à fait satisfaisante et embarque un certains nombres de caractéristiques facilitant l’usage et/ou l’entretien.
    Enfin, si vous vous pouviez appuyez vous dire d’éléments factuels (des taux de retours, des tests laboratoires sur le bruit, la sensibilité, la fidélité des cartouches…) cela serait plus parlant.
    Enfin pour le marquage NF vous n’êtes pas sans savoir que c’est un marquage payant et que certains produits pas cher sont capables de répondre à ces exigences mais le fait de ne pas apposer la marque NF permet de garder un prix plus bas.

  3. Bonjour Decock, Nous ne sommes pas spécialiste de la mode, mais concernant la robinetterie, nous persistons et signons : un robinet à prix est un robinet de mauvaise qualité. A bas prix, nous entendons, pour un mitigeur de lavabo, moins de 50 € environ, sachant qu’il existe des produits à 10 € ! Voici notre article sur le sujet : https://www.stylesdebain.fr/bien-choisir-son-mitigeur-de-lavabo/. Merci pour votre fidélité. A bientôt. Styles de bain.

  4. Je pense qu’il est très réducteur de dire que bas prix = mauvaise qualité. Bien des marques sont capables de démontrer le contaire ! Dacia, Decathlon… Pourquoi la robinetterie ne pourrait pas faire de même ?
    De plus pour le chromage, les règles en Asie se durcissent de plus en plus pour respecter l’envrionnement !

    Je lis très souvent vos articles avec beaucoup d’attention mais je trouve celui-ci très gênant et subjectif.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.