2 systèmes pour récupérer la chaleur de l’eau de la douche

De plus en plus confortable et agréable, la douche est aussi plus longue. Et plus elle dure, plus les calories perdues sont nombreuses. Heureusement, des systèmes de récupération de chaleur apparaissent, qui permettent d’en récupérer une part.

Equipée d’un mitigeur thermostatique dont le débit d’eau est compris entre 12 litres/min et 59 litres/min, la douche est une source de consommation d’énergie d’autant plus importante qu’elle est bien équipée – douchette à main, pomme de tête ou ciel de pluie, voire buses latérales d’hydromassage. La température de l’eau évacuée – on parle d’eaux grises – est comprise entre 24 et 32 °C. Le nombre de calories qui filent au travers de la bonde d’évacuation est d’autant moins négligeable que la famille est nombreuse et les douches fréquentes.

Mais, bonne nouvelle, il existe désormais des systèmes de récupération de cette chaleur. Constitués d’un échangeur tubulaire, dans lequel les eaux grises sont détournées, ils sont facilement mis en œuvre lors de la création de la douche ou du remplacement de son receveur (ou bac de douche). Qu’ils soient intégrés à celui-ci ou indépendants, qu’ils soient raccordés directement au mitigeur thermostatique (eau froide) ou qu’ils alimentent le ballon d’eau chaude, ou encore l’un et l’autre, ils sont efficaces. En préchauffant l’eau froide, les besoins d’eau chaude sont moindres.

Notons que, pour éviter les problèmes de légionelles, le règlement sanitaire exige de limiter la température de l’eau tiédie à 25 °C lorsque celle-ci est envoyée directement dans le mitigeur thermostatique. En revanche, lorsque l’on alimente le système de production de chaleur, ballon d’eau chaude ou chaudière instantanée, il n’y a pas de limitation de la température, l’eau chaude sanitaire étant de toute façon portée à 60 °C, température fatale pour les bactéries après une demi-heure.

Ekô de WisElement : Il promet 40 % d’économies

Eko est une galette d’un peu plus de 70 cm de diamètre et de 6 cm d’épaisseur, qui vient se placer sous le receveur de douche. Il convient de prévoir une réservation dans la chape, de 80 x 80 x 7 cm et de poser l’échangeur bien à plat. Celui-co ne nécessite pas d’entretien, parce qu’il n’y a pas de point de stagnation à l’intérieur et, grâce à son design, l’eau circule à une vitesse suffisante pour emporter avec elle les éventuels éléments solides. En sortie de l’échangeur, bien entendu, la canalisation d’évacuation doit être posée avec une pente suffisante.

Fabriqué en France, le produit a été testé par le CSTB, Centre scientifique et technique du bâtiment. Son efficacité, mesuré, permet de récupérer 40 % de la chaleur à un débit de 12 litres/min. Le fabricant préconise un branchement direct de l’eau froide sur le mitigeur thermostatique de douche, simple à mettre en œuvre.

Zypho de Teccontrol : à installer sous le receveur

TecControl-zypho-recuperateur-chaleur-doucheAdapté à toutes les installations, Zypho, proposé par Teccontrol, est un échangeur tubulaire qui s’installe soit directement sous le receveur de douche lorsqu’il est associé à une bonde, soit sous le plancher lorsqu’il ne l’est pas. L’eau froide, qui circule dans un serpentin en cuivre immergé dans l’eau chaude évacuée, a gagné 10 à 15 °C lorsqu’elle en sort.

Les calories récupérées permettent le préchauffage de l’eau froide. L’eau tiède peut ensuite alimenter le mitigeur thermostatique ou encore la chaudière ou le ballon de stockage de l’eau chaude sanitaire, mais également l’une et l’autre.

TecControl_Zypho_recuperateur_chaleur_eau_douche_3 TecControl_Zypho_recuperateur_chaleur_eau_douche_2 TecControl_Zypho_recuperateur_chaleur_eau_douche_1

 

 

 

Selon le fabricant, on peut espérer plus de 20 % d’économies d’énergie sur l’eau des douches, validés par le CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment). Le Zypho® est un produit simple d’installation et de fonctionnement.

Caractéristiques : Capot de bonde en ABS, pieds réglables en acier, puissance 8 kW. Le produit est garanti 10 ans.

Prix publics HT conseillés : 360 € sans bonde (pour une installation déportée), 366 € avec bonde (pour une installation sous le bac de douche).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.