Quand utiliser un joint carrelage époxy

A base de résine, les joints époxy sont beaucoup plus résistants que les mortiers joints traditionnels. C’est pourquoi ils s’imposent dans certaines douches au sol carrelé. S’ils sont réputés difficiles à mettre en œuvre, ce n’est plus le cas aujourd’hui.

A base de résine thermodurcissable, le mortier joint époxy (ou époxyde) présente une meilleure adhérence que le mortier joint traditionnel. Il supporte la plupart des agents chimiques, y compris les solvants et, hydrofuges car non poreux, il résiste à l’eau, à la vapeur d’eau et aux nettoyages haute pression. Il est donc systématiquement utilisé lorsque l’étanchéité à l’eau d’une surface carrelée est requise : cuvelage, piscine, spa, cuisine professionnelle, hammam…

Quand utiliser un joint carrelage époxy dans la douche

Dans la douche, l’utilisation d’une colle époxy est nécessaire dans au moins deux cas :
Lorsque le sol de la douche, réalisé à l’aide d’un receveur prêt à carreler en mousse dur de polystyrène extrudé (Jackon, Wedi…), est revêtu de carreaux de petits formats (moins de 5 x 5 cm), mosaïques en particulier.
Lorsque la douche carrelée à l’aide d’un petit format est utilisée fréquemment, qu’elle soit constituée d’une forme de pente maçonnée ou d’un receveur prêt à carreler. C’est notamment le cas des salles de bains familiales (surtout si elles sont mal ventilées) et des salles de bains d’hôtels.

Les avantages du joint carrelage époxy dans la douche

Aussi dense soit le receveur de douche, les risques de poinçonnement sont bien réels lorsque les carreaux sont de faibles dimensions. Les pieds d’un siège de douche, par exemple, peuvent provoquer le descellement du revêtement lorsqu’il est de petit format. De plus, lorsque la douche est fréquemment utilisée, les joints n’ont pas le temps de sécher et finissent par se désagréger. Ce qui n’est pas le cas des joints époxy, parce qu’ils ne sont pas poreux. De plus, ils sont non seulement plus résistants mais, en séchant, ils forment une plaque solide sous le carrelage, qui assure la répartition des charges et évitent les problèmes de poinçonnement.

Des joints époxy devenus faciles à mettre en œuvre

Bi-composants, les joints carrelage époxy nécessitent le mélange d’une résine et d’un durcisseur. Ils sont réputés difficiles à mettre en œuvre, mais ce n’est plus le cas des plus récents d’entre eux. Les nouvelles formulations permettent en effet une mise en œuvre beaucoup plus aisée. C’est par exemple le cas du nouveau joint époxy Epoxystyle de Cermix, qui permet un mélange plus aisé des deux composants. De plus, grâce à une texture onctueuse et homogène, l’application est facilitée, à l’aide d’une taloche en caoutchouc dur, d’une spatule en plastique ou en inox. Enfin, le nettoyage se fait à l’eau, à l’aide d’une éponge trempée dans l’eau tiède et bien essorée.



LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.