Pour ma douche, un receveur prêt à carreler ou prêt à poser ?

Vous envisagez d’installer une douche et vous vous demandez quel type de receveur choisir : prêt à poser, c’est-à-dire industriel, ou prêt à carreler ? En dehors de la question esthétique, tout dépend de la douche dont vous rêvez.

receveur de douche
Lorsque la douche est ouverte, l’étanchéité doit être assurée entre le sol de la douche et celui de la salle de bains . Hôtel Dupond Smith, rue des Guillemites, Paris 4ème.

La douche, qu’elle soit ouverte ou fermée, peut être équipée d’un receveur industriel – en grès émaillé, acier ou matériau de synthèse – ou d’un receveur prêt à carreler (la troisième option, qui est celle de la forme de pente maçonnée, étanchée puis carrelée, n’est pas abordée ici). Avec un receveur prêt à carreler, on réalise ce que nous, Français, appelons une douche à l’italienne, qui est une douche entièrement habillée de carrelage, au sol et aux murs (les italiens sont de grands producteurs et utilisateurs de carrelage). Si, entre le receveur industriel et le receveur prêt à carreler, l’alternative semble purement esthétique, ce n’est pas le cas : d’autres facteurs doivent, à l’heure du choix, être pris en compte.

Douche ouverte ? Receveur prêt à carreler !

Si la douche n’est pas fermée par une paroi et une porte, et si le receveur est encastré dans le sol, autrement dit si le sol de la douche affleure celui de la salle de bains, le receveur prêt à carreler est la seule solution permettant d’assurer durablement l’étanchéité entre le sol de douche et celui de la salle de bains. A condition, bien entendu, qu’il soit posé dans les règles de l’art. Un receveur industriel doit toujours être associé à une paroi, posée sur son rebord. Sinon, à plus ou moins long terme, des infiltrations se produiront à la liaison sol/receveur. Et ce n’est pas un joint silicone, périssable, qui pourra les empêcher !

Douche fermée ?  Tout est possible !

Lorsque la cabine de douche est fermée par une paroi, celle-ci vient se poser sur le receveur, quel que soit son matériau. L’étanchéité est assurée, que le sol de douche affleure celui de la salle de bains ou pas. Aucune infiltration d’eau n’est à craindre, du moins sur la partie horizontale de la douche. Car, ne l’oublions pas, l’imperméabilité des parois verticales doit être assurée, un revêtement carrelé n’étant jamais étanche. Au-delà de l’esthétique, sachez qu’une solution prête à carreler revient en général plus cher qu’une solution industrielle. De plus, le receveur industriel est plus facile à entretenir.

Enregistrer



LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here