Pour ma douche : caniveau ou bonde ?

Que l’on décide, pour son sol de douche à l’italienne, de réaliser une forme de pente maçonnée ou de poser un receveur prêt à carreler, la question se pose de faire le choix, pour l’évacuation, d’une bonde de douche ou d’un caniveau.

Gros plan sur un sol de douche carrelé avec un caniveau
Les receveurs prêts à carreler sont également proposés avec des caniveaux de douche. Jackoboard de Jackon.

La bonde : la solution économique

A moins de 40 €, la bonde de douche est sans conteste la solution la plus économique qui soit pour évacuer l’eau d’une douche à l’italienne maçonnée. De plus, elle assure généralement des débits d’évacuation supérieurs. Mais c’est là son seul avantage par rapport au caniveau, car elle complique notablement la mise en œuvre de la chape maçonnée qui, pour permettre une évacuation correcte de l’eau, doit présenter une forme en pointe de diamant à quatre pentes. Résultat, si vous optez pour des carreaux grand format, les découpes sont multipliées lors de la mise en œuvre, que ce soit sur une forme maçonnée ou un receveur prêt à carreler. En revanche, si vous choisissez d’habiller votre douche avec des carreaux mosaïques, il n’y a guère de complications. A noter, c’est toujours une bonde qui équipe les receveurs en grès émaillé, voire en matériaux de synthèse. Ici, notre choix de bondes extraplates.

Le caniveau : pour une pose simplifiée (du carrelage)

S’il coûte plus cher (de 200 à 500 €), le caniveau (ou goulotte ou rigole) d’évacuation a l’avantage, par rapport à la bonde, de simplifier le travail de maçonnerie lorsqu’on réalise une forme de pente, ainsi que la mise en œuvre du revêtement carrelé : une seule pente suffit si le caniveau est installé à une extrémité de la douche, que ce soit contre le mur ou près de la porte, et deux pentes s’il s’éloigne du mur, à condition que sa longueur soit à peu près équivalente à celle du côté de la douche. Plus design, le caniveau offre également une esthétique moderne et, si l’on fait le choix d’une grille à carreler, il a l’avantage d’être très discret. Mais il y a un « mais » : si la paroi de douche est installée côté pente, elle suivra la pente et sera donc… penchée ! A moins d’utiliser un système de profilé et de cale, qui permet de placer la paroi à l’écart de la pente. Ainsi, Wedi, fabricant de receveur prêt à carreler, propose des solutions permettant de résoudre ce problème. De même que certains fabricants de parois de douche. Reste que cela complique un brin la mise en œuvre d’un sol de douche avec caniveau, qu’il soit réalisé à partir d’une forme de pente maçonnée ou d’un receveur prêt à carreler. Mais attention de bien choisir votre caniveau. A ce titre, gare aux produits à bas prix, qui se passent des nombreuses astuces permettant de simplifier la pose. Ici, notre choix de caniveaux.



2 COMMENTAIRES

  1. A mon -grand- âge , et pour avoir moi-même réalisé sol , murs , plafond , de ma salle d’eau , et procédé à l’installation de ses différents composants , je ne suis pas un néophyte , mais pas professionnel non plus !
    J’ai le projet de -faire- remplacer la baignoire par une cabine de douche à cloison droite coulissante , occupant tout le fond de la salle d’eau et créant une cabine spacieuse. Simple au premier regard , compliqué au détail.
    J’ai beaucoup de problèmes difficilement discutables avec les Professionnels.
    Vos explications , claires et complètes , m’ont agréablement surpris , et bien aidé.
    Merci , vraiment.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.