Comment fonctionne un adoucisseur d’eau

L’adoucisseur a pour fonction de supprimer le calcaire de l’eau. Il s’impose dans certains départements français, heureusement peu nombreux.

Schéma technique d'une installation avec adoucisseurComment fonctionne un adoucisseur d’eau ? Le principe est basé sur les résines échangeuses d’ions : l’eau à adoucir circule dans une colonne de résines où elle échange ses ions calcium (calcaire) contre des ions sodium (sel) qui sont, eux, parfaitement solubles dans l’eau. Lorsque les résines sont saturées en ions calcium, elles sont régénéadoucisseur d'eaurées avec de l’eau additionnée de sel, puis rincées à l’eau adoucie, rejetée à l’égout. Cette régénération se fait automatiquement selon votre consommation d’eau (gestion volumétrique). Toutefois, une régénération obligatoire est programmée toutes les 72 heures pour que l’eau ne stagne pas dans la colonne. Le TH, ou titre hydrotimétrique de l’eau adoucie, à contrôler périodiquement, ne doit pas être inférieur à 15 °f.

Parce que la solubilité du calcaire diminue lorsque la température de l’eau augmente, les problèmes d’entartrage apparaissent lorsque l’eau dépasse 50-55 °C. Sont donc concernés par l’entartrage le chauffe-eau, le circuit de distribution de l’eau chaude, le lave-linge (mais pas le circuit de chauffage, rempli d’eau une fois pour toutes, ni le lave-vaisselle, qui dispose de son propre système adoucisseur). Adoucir l’eau froide ne présente donc aucun intérêt (à part pour la cafetière et la bouilloire), et ajoute à la consommation de sel, d’eau de rinçage, d’électricité…

Les vendeurs de matériels n’ont pas peur de prédire d’importantes économies liées à l’installation d’un adoucisseur, mais il est illusoire de croire qu’un tel équipement peut être rentabilisé, même si l’on consomme moins de détergent (on n’a pas le choix : l’eau adoucie rince moins bien). Certes, débarrassée du calcaire, l’eau est plus agréable sur la peau et la soulage lorsqu’elle sujette à l’eczéma, mais ce bien-être a un coût : en plus du prix de l’adoucisseur, soit environ 2 500 à 3 000 € fourni posé, s’ajoutent à peu près 150 kg/an de sel (pour un foyer de 4 personnes), un peu moins de 100 kWh d’électricité et environ 35 m³ d’eau pour la régénération (l’équivalent de 10 % du volume d’eau adoucie). Le coût de l’eau adoucie est estimé entre 0,70 et 0,90 € par m³.

Mal entretenu, un adoucisseur peut rapidement se transformer en bouillon de culture ! Soyez vigilant : l’entretien doit être conduit par un installateur qualifié, qui doit désinfecter les résines, remplacer périodiquement le filtre antiboue… Assurez-vous qu’il est bien titulaire de la qualification « maintenance des adoucisseurs » (elle est inscrite sur son papier à lettres, ses factures…).

Ne vous faites pas avoir !
Un adoucisseur n’est pas un épurateur. Il n’améliore en rien la qualité sanitaire de l’eau, mais remplace le calcium et le magnésium de l’eau par du sel : 1 °f supprimé ajoute 4,6 mg de sodium par litre, soit 92 mg par litre pour 20 °f en moins, par exemple (la limite admise pour l’eau potable est de 250 mg de sodium par litre d’eau). L’eau adoucie n’est donc pas recommandée à tous. Gare aux ventes dans les foires, salons et galeries commerciales, où les prix sont souvent très élevées. Prenez toujours le temps de réfléchir et de comparer avant d’acheter.

Trouver votre magasin de salle de bain

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.