Les 5 critères de choix d’un receveur de douche

Plusieurs critères permettent de choisir un receveur de douche. Il y a les plus classiques, notamment la forme et le matériau, et il y a les autres, auxquels on pense plus rarement : la propriété antidérapante, le mode de pose, le type de vidage…

Salle de bains avec receveur blanc encastré devant un mur noir
Receveur ultra plat Smooth De VitrA, en acrylique, à poser ou à encastrer, disponible en version antidérapante, 44 dimensions de 70 x 80 à 90 x 180 cm.

1. La forme : receveur carré, rectangulaire, quart de rond ou rond

C’est la surface de la salle de bains qui détermine le choix entre un receveur de douche rectangulaire ou carré. Mais dans une petite salle d’eau, il est souvent préférable de sélectionner un receveur quart de rond (ou quart de cercle) qui, installé dans un angle, a l’avantage d’occuper moins de surface qu’un modèle carré et de faciliter la circulation. Beaucoup plus rare, le receveur tout rond est, lui, réservé aux (plus) grandes salles de bains, car il n’est pas adossé à un mur, même s’il n’est pas obligatoire de le poser en îlot. De plus, le receveur rond doit être fermé par un rideau, vu qu’il n’existe pas de parois de douche arrondies. Mais il est original.

Notre conseil  La visualisation en 3D de votre projet de salle de bains vous permettra de vérifier la pertinence de l’agencement. Ce service, très utile, est proposé par pratiquement tous les magasins spécialisés et par de nombreux installateurs (voir notre carnet d’adresses).

2. Le matériau du receveur : la céramique, l’acier ou les matériaux de synthèse

Gros plan sur le receveur de douche Bettefloor et sa remontée murale Les receveurs en acier résistent à tout et, contrairement aux idées reçues, ne sont pas bas de gamme, mais moyen et haut de gamme. Ils existent dans tous les formats et dimensions, et sont souvent associés à des accessoires facilitant la pose et garantissant l’étanchéité dans le temps…

Photo : Receveur en acier titane émaillé BetteFloor Side, avec remontée latérale de 35 mm sur mesure pour une installation sans silicone le long du mur. Pose encastrée ou surélevée. Nombreuses dimensions et finitions, dont 22 couleurs mates.

Les receveurs en céramique, devenue extra plate, se sont beaucoup allégés au fil des années. Les modèles ont gagné en esthétique, et se sont agrandis, atteignant des longueurs de 100 x 200 cm chez certains fabricants, notamment italiens, qui sont aussi des spécialistes de la couleur. Notez que la céramique permet également des décors originaux.

Les résines de synthèse, dont il existe de nombreuses recettes, sont indéniablement moins résistantes aux chocs (gare à la douchette qui tombe !) mais aussi aux produits chimiques (solvants en particulier), que l’acier ou la céramique. On distingue les solid surface, teintés dans la masse et haut de gamme, les bétons de résine gelcoatés, plus abordables et réparables en cas d’éclat, les résines polyuréthanes et leurs innombrables effets de surface, ainsi que les acryliques renforcés, particulièrement légers.

Notre conseil  Dans une salle de bains d’enfants ou familiale, choisissez un receveur en céramique ou en acier émaillé, blanc de préférence, afin que le calcaire ne laisse pas de traces. Les coloris foncés sont attrayants, mais, à moins d’habiter dans une région où l’eau ne contient pas de tartre ou de disposer d’un adoucisseur, ils sont contraignants en matière d’entretien, surtout si la surface présente des reliefs qui compliquent le nettoyage. Enfin, sachez que certains receveurs sont recoupables sur le chantier (sous certaines conditions), que d’autres le sont en usine (sur mesure), alors que certains ne sont pas du tout adaptables.

3. Le caractère antidérapant : pensez à la sécurité dans la douche

receveur rectangulaire blanc en céramique Cascade de VitraLa propriété antidérapante des receveurs de douche est mesurée de la même manière que celle des revêtements de sol (norme NF P05-011) : une personne pieds nus se tient debout sur le receveur (le carrelage) mouillé et savonneux, lequel est progressivement incliné jusqu’à ce qu’elle glisse. On mesure alors l’angle d’inclinaison : 6°, 8°, 12° ou 24°. Ainsi, un receveur classé PN6 (PN comme pieds nus) assure une résistance à la glissance minimale. Elle est maximale lorsque le receveur est classé PN24.

Photo : Receveur en céramique Cascade de VitrA, classe PN24 grâce au traitement VitrAantiSlip (sauf sur le pourtour, pour assurer l’étanchéité parfaite du joint d’étanchéité de la paroi). A poser (fond ultra plat, toutes les faces émaillées) ou à encastrer. Dix formats de 80 x 80 cm à 90 x 140 cm et trois couleurs.

Notre conseil  Il suffit de rendre la surface du receveur rugueuse pour éviter les glissades, au risque qu’elle devienne difficile à nettoyer (calcaire). Pour prévenir les déconvenues, on peut se fier à la marque NF Receveurs de douche, qui encadre également le caractère nettoyable du receveur.

4. Le mode de pose du receveur : encastré, posé au sol, surélevé

Tous les receveurs de douche ne sont pas adaptés à tous les modes de pose. Par exemple, certains sont adaptés à une pose surélevée, mais ne peuvent pas être encastrés, et inversement. Il s’agit là d’un critère de choix important. Dans tous les cas, il est nécessaire de respecter les recommandations du fabricant, en particulier concernant le nombre de pieds à installer sous le receveur, qui sont destinés à répartir la charge et à éviter qu’il ne se casse en deux.

Notre conseil  Les informations concernant les possibilités de mise en œuvre sont normalement indiquées sur les notices de pose et/ou d’utilisation des receveurs. Avant l’achat, rendez-vous sur le site Internet du fabricant concerné et vérifiez que le modèle sélectionné réponde bien à vos besoins.

5. Le vidage du receveur : emplacement et débit

receveur de douche blanc Smart-Quizz avec ses rayures graphiques Tous les bacs de douche sont dotés d’un trou de bonde, dont il faut vérifier l’emplacement. L’objectif est d’éviter les coudes et de simplifier autant que possible le parcours de la canalisation évacuation jusqu’au collecteur ou à la colonne de chute. Ainsi, lorsqu’on remplace une baignoire par une douche, il est préférable que la bonde se situe sur le petit côté du receveur. Certains modèles disposent d’un cache-bonde coordonné au receveur (matériau et couleur) qui, ainsi, présente une surface uniforme.

Photo : Receveur de douche Smart Quiz d’Acquabella, en résine polyuréthane. La bonde (fournie) est fondue dans la surface animée de stries graphiques. Installation encastrée, surélevée ou posée. Dimensions : 70 x 100 à 200 x 100 cm (hauteur 2,6 ou 3,1 cm). Nombreux coloris.

Notre conseil  Si le receveur de douche – extra plat en particulier – est équipé de son système d’écoulement (bonde et siphon), veillez à ce que le débit d’évacuation annoncé soit suffisant par rapport au débit de la robinetterie sélectionnée.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.