Mes toilettes, mon WC, ma cuvette… enfin en couleur !

Mais pourquoi diable n’avions-nous pas droit à la couleur aux WC ? Quand on découvre les cuvettes Loobow, on se demande comment, pendant si longtemps, on a pu se satisfaire du blanc, du beige ou du noir.

Photo de groupe : toutes les couleurs des WC Loobow

« On ne choisit pas ses odeurs, ses couleurs si ! » Du moins depuis qu’une petite bande de jeunes gens – qui ont longtemps cherché sur internet, sans la trouver, une cuvette vert pomme –, a ouvert le site Loobow.fr. « Nous avions une demande, mais il n’y avait pas d’offre. Alors, raconte Yann Costes, responsable marketing de la marque, nous avons creusé le sujet, audité, étudié, ouvert un blog pour sonder le marché et finalement créé une première gamme de cuvettes WC flashy. » Celle-ci compte deux design de WC sur pied, dont un monobloc, cinq couleurs (dont noir), auxquelles s’ajoutent des modèles bicolores (blanc et jaune ou rouge ou noir). Les cuvettes suspendues sont proposées en trois couleurs, jaune, rouge ou noir. Les cuvettes sont vendues en ligne, via le site marchand de la marque à des prix tout à fait raisonnables : 190 € et 240 €, auxquels il faut ajouter 50 € de frais de livraison.

Toilettes équipées de WC de couleur jauneEt ça marche ! Si le blanc, symbole d’hygiène et de propreté, n’est pas près d’être détrôné, nul doute qu’il y ait de la place pour la couleur. Mais la vraie couleur, celle qui claque haut et fort, qui décoiffe, détonne et étonne ! D’autant que le marché est large : bon an mal an, il se vend en effet en France près de 3 millions de cuvettes suspendues ou sur pied. Ce qui laisse de la place aux couleurs fantaisies.

Loobow, qui s’est donc donné pour mission
d’égayer nos toilettes, fait régulièrement évoluer son catalogue, histoire de nous en faire voir de toutes les couleurs. Car l’histoire des W.-C. en couleurs, qui est racontée sur le blog de la marque, ne s’est pToilettes avec un WC en couleur rougeas faite en un jour et sans obstacle.

Si vous aussi, vous voulez « faire » en couleur, rendez-vous sur le site Loobow.fr, choisissez votre nuance et soignez les détails en achetant du papier toilettes Renova assorti à votre nouvelle cuvette. Ne manquez pas, au passage, de rejoindre l’association C.O.Q.P qui veut défendre le droit aux toilettes originales. Il n’y a pas de petites luttes.

Au fait, pourquoi Loobow ? Parce que Loo désigne, en anglais, les toilettes, cabinets, petits coins, water-closet… (et n’est pas seulement le nom d’un fromage belge). Quant à bow, ça vient de rainbow, autrement dit l’arc-en-ciel. Tout est dit.



3 COMMENTAIRES

  1. bonjour
    bien gentil la société loobow, mais refuse de vendre en direct même quand on lui apporte de l ‘argent, et qu’on est sur place ,
    dommage car ils on perdu un peu plus qu’une vente perso je ne leurs ferais pas de pub ça c ‘est sur ,
    je vais donc chercher ailleurs chez des gens sérieux et qui demande qu’a travailler

  2. @DanielBury
    Peut-être devriez-vous vous demander pourquoi votre cuvette évacue difficilement avant de la changer ? Est-ce vraiment un problème de cuvette ? Quoi qu’il en soit, vous ne devriez pas avoir de problème pour la remplacer, sauf en ce qui concerne la couleur (la plupart des cuvettes étant proposées avec sortie horizontale ou verticale) ! En dehors du noir, présent chez quelques fabricants, sur certaines gammes, c’est le blanc qui domine partout, en particulier sur les WC à poser. Avec le suspendu, vous avez au moins le noir et, si j’ai bien vu sur leur site, la couleur chez Loobow.

  3. Bonjour. Je cherche une cuvette WC de couleur pour remplacer la mienne qui évacue très difficilement et dont les principales caractéristiques sont les suivantes :
    – couleur corail, bi-bloc, alimentation en eau par la droite, évacuation verticale sur tuyau de diamètre 130 mm
    encastré dans le sol.
    – je n’ai pas la possibilité d’évacuer ailleurs que sur la sortie existante.
    NB: le lave-mains et la tapisserie ont la même couleur. Je peux vous envoyer une photo si vous me communiquez une adresse mail. Amicalement, Daniel Bury.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here