Qu’est-ce que le guilloché ? Réponse en image avec 12 robinets gravés

Très ancienne, la technique ornementale du guilloché signe son grand retour sur le devant de la scène déco, avec des robinets ornés de dessins en creux du plus bel effet. Origine, méthode, exemples… Styles de Bain vous dit tout sur cette tendance qui fait du robinet le joyau de la salle de bains.

Carrelage Patchwork noire et blanc
9 robinets guillochés Cliquer sur une image

Marazzi, collection D_Segni.

Robinet guilloché Dress de Nobili
Mitigeur personnalisable au niveau de la plaque du bec (notamment guilloché), élu «Produit remarquable de la salle de bains» 2017, dans la catégorie Robinetterie. Design Nilo Gioacchini. Dress de Nobili.
Manette de robinetterie façon écran de montre
Manette de mélangeur dont le décor est guilloché comme le fond du cadran d’une pièce horlogère. Timeaster de Stella.
Mitigeur électronique avec manette gravée
Migiteur connecté (répond par exemple aux ordres d’Alexa). En acier inox 316, avec poignée cylindrique guillochée. Design Giampiero Castagnoli. 3.6 Elettronico, Treemme.
Mitigeur Fima à la poignée gravée
Mitigeur avec poignée en finition moletée à effet micro-diamanté (Knurled). Spillo Tech de Fima.
Mitigeur gravé finition cuivre
Mitigeur de lavabo texturé (décor guilloché Meccanica, 4 autres possibles et 9 finitions dont ce Copper Brushed PVD). 316, Gessi.
Mitiegeur haut avec poignée circulaire guillochée
En forme d’anneau, la poignée du mitigeur est ergonomique et affiche un guilloché qui facilite la préhension. Anello, Gessi.
Mitigeur bain-bouche Hubert
Mitigeur bain-douche thermostatique avec système de réglage de température breveté et précis comme de l’horlogerie suisse, avec manettes guillochées. Chronos, Hubert.
Mélangeur doré THG aux poignées gravées
Mélangeur 3 trous aux poignées délicatement guillochées d’un motif inspiré d’une toile de lin. Design Timothy Corrigan. West Coast, THG.
Colonne de douche dorée
Colonne de douche avec douchette, manette et thermostatique guilloché. Design Federico Castelli & Antonio Gardoni. Bold, IB Rubinetterie.

 

En robinetterie, depuis quelques années, un nouveau genre de créations fleurit et fait la part belle à un art très ancien : le guilloché. Traités comme des bijoux précieux, ces produits embellissent le point d’eau avec des manettes librement inspirées de l’univers du luxe, notamment de l’horlogerie et de la joaillerie où les finitions exclusives sont depuis toujours recherchées.

Mitigeur chromé noir gravéS’inspirant de ces pièces d’exception et de leurs codes raffinés, mitigeurs et mélangeurs affichent des corps qui sont tout ou partie constellés de micro poinçons, ces « griffures » dans la matière leur conférant beaucoup de caractère. Sur les manettes de son mélangeur, la collection TimeAster de Stella va jusqu’à reproduire les fonds tapissés de sillons qui caractérisent les cadrans des montres haut de gamme. Ceux-ci, à l’instar des plus nobles garde-temps, sont même colorés par rhodiage (cousin du platine, le rodhium est un métal rare réputé pour son inaltérable éclat, sa valeur dépassant celle de l’or). Photo : mitigeur Edge de Axor (en cours de commercialisation).

Le poinçon du style

Si la technique du guilloché remonte au XVIe siècle (alors davantage sur bois que sur métal), c’est la manufacture horlogère suisse Breguet qui, vers 1786, l’a fait entrer dans le domaine des chronographes et, in fine, au panthéon des signes distinctifs, avec des motifs d’un dixième de millimètre savamment gravés à la main. Bien qu’elle soit perpétuée, l’apogée stylistique de cette technique se situe au XIXe siècle, le guilloché parant alors toutes sortes d’objets, de table, de toilette ou d’apparat, des tabatières en passant par les coffrets à bijoux et les plateaux, jusqu’aux célèbres œufs émaillés de Fabergé.

Dans les années 1920, l’Art Déco a remis au goût du jour ces gravures fines, notamment sur des petites pièces de poche, comme les miroirs et les briquets, dont les iconiques S.T. Dupont. Ce style étant actuellement en vogue dans la maison, il n’est pas étonnant que le guilloché refasse son apparition, la salle de bains étant peut-être à la proue de ce phénomène avec la robinetterie…

Travaillé à la main, au burin

Mitigeur de lavabo doré guillochéDans les grandes Maisons qui défendent la perpétuation des métiers d’art, cette opération délicate se pratique (aujourd’hui comme hier) à l’aide d’une machine à guillocher. Associé à une manivelle qui assure la rotation du moteur, ce tour avec burin permet de réaliser des motifs d’une précision inouïe. Pour les manufactures de robinetterie souscrivant à cette exigence de qualité et fière de montrer leur savoir-faire, le guilloché est la marque d’un savoir-faire artisanal. C’est ce que revendique avec fierté les collections arborant ces micro-gravures virtuoses, comme par exemple Dress de Nobili (2015) qui est l’une des initiatrices de la tendance « guilloché ». Photo : Mitigeur lavabo, vidage clic-clac. Finition doré brillant (existe aussi en chrome noir et chrome). Design Studio MHNA (Marc Hertrich, Nicolas Adnet). Myriad, Horus.

Un procédé, des ciselures

Le dessin gravé peut être concentrique ou symétrique, mais toujours régulier malgré une grande complexité. C’est la répétition de ces traits très resserrés (parallèles, rectilignes, courbes, circulaires, entrelacés) qui constitue la trame décorative du « guillochis », créant des motifs comme le chevronné, les grains d’orge, les pointes de diamant, les vagues (ou ondes), les damiers, les flammes, le treillis ou encore des effets moirés…

Mélangeur de lavabo gravé

La technique du guilloché offrant des rendus très variés, les créations ont chacune leur identité, celle-ci étant sublimée selon les finitions de surface qui ajoutent un soupçon de couleur : Anello de Gessi, System de THG, Myriad de Horus et Spillo Tech de Fima arborent de fines pointes de diamant auxquelles Bold de IB Rubinetterie associe des géométries typiques des années 1920 tandis que West Coast de THG présente un motif exclusif librement inspiré d’une toile de lin… Photo : mélangeur de lavabo mural. Finitions : métal Diamant (manette, quatre autres motifs et matériaux possibles) et black nickel (corps). Design Arik Levy. System, THG.

Une « taille-douce » pour agripper

Non seulement ils sont jolis, mais ces reliefs s’avèrent utiles. Doux au toucher, ils ont en effet l’avantage de faciliter la préhension des manettes de la robinetterie lorsque l’on a les mains mouillées… et de surcroît savonnées. Sous la douche, ces décors incisés sont donc tout indiqués pour aider à manipuler le thermostatique (Chronos de Hubert, Termotec de Ramon Soler). Même chose au lavabo, avec peut-être en prime l’idée que ces reliefs sont paradoxalement plus faciles à entretenir que les finitions lisses puisque les traces de doigts ne marquent pas !

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.