4 baignoires pour pratiquer le bain japonais

Le bain japonais : tout un art ! Que l’on peut envisager dans les salles de bains occidentales, grâce à quelques modèles de baignoires plus ou moins inspirés.

Baignoire-Japonaise-Agape-ImmersionSelon Françoise Bonneville*, « La nation japonaise a toujours eu une passion pour les bains (…). On pourrait presque dire que le bain lui-même est une religion. » Il est vrai que le bain est un art de vivre au Japon. Mais attention : au pays du soleil levant, on ne se lave pas dans sa baignoire ! On ne s’immerge dans l’eau bien chaude du bain (environ 42 °C), qu’une fois propre. La baignoire japonaise, dans laquelle on barbote parfois en famille, est donc plutôt haute et ménage un siège dans le fond de la cuve, pour plus de confort.
*L’ABCdaire du Bain, Flammarion, 2002

1. Immersion d’Agape : 147,2 cm de long et 72,5 cm de hauteur

Baignoire-japonaise-Immersion-de-Agape-avec-ses-designersLa baignoire Immersion d’Agape, dessinée par le bureau de design chinois Neri&Hu (photo), est directement inspirée des modèles en bois japonais et chinois. Profonde et compacte – elle ne mesure que 147,2 cm de long –, elle occupe peu d’espace : c’est donc un vraie citadine, qui trouvera sa place dans les plus petites salles de bains. On ne s’allonge pas Interieur-de-la-baignoire-japonaise-Immersion-de-Agapedans la baignoire Immersion, mais on s’immerge complètement, jusqu’au cou, pour se détendre et offrir un bain de vapeur à son visage… Une planche en bois amovible fait office d’assise, pour profiter autrement de sa baignoire. Immersion est en solid surface (Cristalplant).

2. Fuo-Oke, modèle Yutori de Kitoki : pour s’enivrer du parfum citronné du bois

Réalisée en bois naturel (qui n’a donc reçu ni vernis, ni traitement), cette baignoire artisanale 100 % nippone se place dans une lignée ancestrale. Depuis plus de 15 siècles, les japonais fabriquent des bassins en bois, le Hinoki étant considéré comme le plus noble (de même que le Surgi, appelé aussi cèdre du Japon). Reconnaissable à ses veines régulières, cette variété autochtone de cyprès diffuse un entêtant parfum citronné mêlé à des senteurs boisées aromatiques que l’eau du bain ravive. Un délice olfactif doublé d’une dimension spirituelle, sachant que cette essence sert aussi à l’édification de monuments religieux et entre même dans la composition des bâtonnets d’encens…
Les propriétés naturelles de ce conifère se prêtent parfaitement à une destination sanitaire : il résiste à l’absorption de l’eau (et donc à la putréfaction) tout en étant antifongique, antimicrobien et antibactérien. S’agissant d’une matière vivante, il faut respecter certaines précautions : installation dans un endroit abrité, aéré et ombragé, vidage quotidien de la cuve suivi d’un nettoyage à l’aide d’une éponge douce…
A noter : la société Kitoki propose une variante moins onéreuse en bois de Sawara, cyprès aux caractéristiques assez semblables à celles du prestigieux Hinoki (pour lequel il faut tout de même compter une plus-value de 70 %). Sur mesure possible et nombreuses dimensions selon les 7 modèles de Fuko-Oke en vente (rectangulaires, ovales, ronds) : 3 largeurs (63-70-75 cm), 6 longueurs de 90 à 150 cm. Une série d’accessoires entourant le cérémonial du bain (tabouret, seau, seau à manche) sont proposés en complément.

Prix publics HT (y compris le couvercle en bois, le transport maritime du Japon au Havre et les taxes douanières) : baignoire Yutori en bois de Sawara sans nœud, à partir de 3 248 € (modèle 900 ovale, L 90 x 63 x H 74 cm). En photo, modèle Yutori 1100, L 110 x 70 x H 69 cm : 4 748 € (en Sawara) et 8 071 € (en Hinoki).

3. Origin d’Inbani : une rondeur inspirée de l’art du bain coréen

Formé à l’école Supérieure d’Art et de Design de Reims (double cursus en sculpture et en design), le coréen Seung Yong Song mêle dans ses créations influences occidentales et asiatiques. Inspirée par son pays natal et l’artisanat traditionnel de la poterie, la baignoire Origin poétise l’espace de sa forme circulaire compacte et enveloppante (diamètre réduit de 105 cm et H 55 cm, pour se baigner assis). Cette impression de douceur est renforcée par l’emploi d’un matériau au toucher velouté (Ceramilux Mat, une résine à charge minérale disponible également en brillant).
Amovible, un plateau d’appui en chêne (finition naturelle, d’aspect brut) apporte une note authentique (existe aussi en chêne Sauvage, dans une teinte grisée). Offrant une zone de dépose pratique, ces 4 lattes évoquent les planches de bois qui, au pays du Matin calme comme celui du Soleil levant, font habituellement office de couvercle sur les cuves afin de conserver l’eau à une température très élevée durant les ablutions rituelles qui précèdent toujours le bain : pas question d’y entrer sans s’être soigneusement lavé car celui-ci est destiné à accueillir d’affilée tous les membres du foyer. Capacité : 290 litres.

Prix public HT : 5 575 € HT (en Ceramilux mat avec plateau en bois Wild Oak), chez Sopha Industries.

4. Ofuro de Rapsel : un hommage moderne aux bains privés du Japon

En forme de tonneau ou rectangulaire, la baignoire japonaise est traditionnellement faite de bois (concurrencé aujourd’hui par l’inox et le PVC) et c’est à ces modèles ancestraux que se réfère le nom-hommage d’Ofuro, mot qui désigne le « bain privé » au Japon. Dessiné par Matteo Thun et Antonio Rodriguez, ce modèle de dimensions confortables (140 x 80 x H 60 cm) n’est pas réalisé dans une essence orientale mais en mélèze de Sibérie, séché et recomposé. Attention, bien que naturellement imputrescible, ce matériau « vivant » noircit (comme tous les bois, avec le temps) et nécessite un entretien minutieux et constant, avec l’application régulière d’une huile spéciale (obligation qui peut rebuter, considérant le tarif très élevé de ce produit). Détail original : le système de vidage apparent, avec tirette latérale positionnée sur le flanc extérieur de la cuve. Avec ou sans trop-plein et siphon.

Prix public HT : 13 495 € (avec trop-plein), chez Sopha Industries.

4 COMMENTAIRES

  1. Dans le même esprit et sur le marché français, Jacob Delafon propose une baignoire rectangulaire à encastrer en 120×80 et 140×90 avec une hauteur supérieure aux baignoires standard pour favoriser l’immersion profonde en position semi-allongée.
    c’est la baignoire Capsule, et ses accessoires (pare bain intégral, marche-pied, tablier et vidage-remplissage) ont été étudiés pour répondre aux besoins en Europe ! Allez vite la découvrir sur le site Jacob Delafon !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.