La trappe de visite de la baignoire

Gros plan sur une trappe de visite, posée sur un tablier de baignoire carrelé.Le volume situé sous une baignoire doit toujours rester accessible. Quand le tablier de baignoire est fixe ou que celle-ci est encastrée dans un podium carrelé, il est nécessaire de prévoir un accès au vidage et au siphon. Cet accès est assuré grâce à la trappe de visite.

La trappe de visite est un petit panneau escamotable intégré au tablier de la baignoire. Ses dimensions sont, en général, proportionnelles à celles des carreaux qui habillent le tablier.

La trappe de visite concerne les baignoires encastrées dans un podium (que l’on appelle également paillasse) et dont le tablier est carrelé. Lorsque la baignoire est équipée d’un tablier amovible, en acrylique ou autres matériaux décoratifs, la trappe de visite est inutile : il suffit de déclipser le tablier – ce qui est toujours possible – pour accéder à l’ensemble de la partie cachée de la baignoire.

Dans le cas d’une baignoire équipée en hydromassage (baignoire balnéo), l’accès doit être plus large et constitué de plusieurs trappes, auxquelles s’ajoutent des grilles d’aération pour les moteurs. Il est important de se reporter aux spécifications des fabricants et, surtout, de bien les respecter.

La ou les trappes de visite de baignoire ne sont pas nécessairement positionnées dans la salle de bains. Elles peuvent s’ouvrir dans une autre pièce de maison, contiguë, comme les toilettes, un dégagement ou un placard.

Photo : Trappe de visite Nicoll, universelle (s’adapte aux dimensions les plus courantes de carreaux), invisible, facile à poser et qui ne craint pas la corrosion. Elle est constituée de deux charnières fixées à l’arrière d’une trappe réalisée à l’aide de plusieurs carreaux.



LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here