Philippe Starck réinvente l’eau tiède

20 ans après avoir introduit le design dans la salle de bains, Philippe Starck revient, bousculant les usages : avec Organic, fabriqué par Axor-Hansgrohe, nous n’ouvrirons plus notre robinet comme avant.

Organic Axor StarckS’il est un designer que la salle de bains ne peut oublier, c’est bien Philippe Starck qui, il y a 20 ans, a bouleversé l’idée que nous nous en faisions, puisant dans le passé – la pompe à eau pour le mitigeur, le baquet pour la baignoire, le seau et la table de toilette pour le point d’eau – pour revenir à l’essentiel et nous offrir un espace à la fois épuré, intemporel et dédié au bien-être. Avec Starck 2, sa deuxième collection, le designer, toujours en quête d’essentiel, s’est appuyé sur la géométrie, « parce qu’elle est la plus proche de l’abstraction », dessinant une robinetterie en forme de Y. L’essentiel n’était-il pas atteint ? « J’ai réfléchi, confie Philippe Starck, et je me suis dit : oui, nous sommes à l’essentiel, mais quelque chose manque, il manque la vie, l’énergie de la vie… » Cette fois, la nature, la vie, le corps… ont été les inspirateurs, parce que « c’est incroyable l’énergie qu’il y a dans les nouvelles pousses » et que « rien n’est plus élégant qu’un corps »…

Un concentré de vie

Ainsi est né Organic, qui évoque au choix un bois flotté, l’attache d’un bras, un phallus… et, au-delà de « l’élégance de l’énergie vitale », renouvelle notre manière d’utiliser le mitigeur : la température se règle à l’aide de la poignée supérieure, située en haut du corps du robinet, tandis que le débit s’ouvre avec la poignée positionnée au bout du bec, au niveau du mousseur.

Avec cette nouvelle robinetterie, nos habitudes sont bousculées : avec la poignée supérieure, on règle la température, qui peut rester fixe, et avec la poignée inférieure, on ouvre l’eau et on règle le débit.

Quel est l’intérêt de ces poignées ? La température de l’eau mitigée peut-être réglée une fois pour toute (il suffit de ne pas toucher à la poignée haute) et l’ouverture/fermeture se fait au plus près de l’écoulement, ce qui évite de salir la robinetterie et pousse à économiser l’eau. D’autant que, grâce à 90 buses réparties sur la section du bec, on obtient un jet douchette, c’est-à-dire aéré, large et moins gourmand en eau puisqu’il est préréglé à 3,5 l/min (premier clic) au lieu de 7 l/min habituellement.

La proposition ne manque pas d’intérêt, mais va plonger dans la perplexité les non initiés. A moins qu’elle ne devienne rapidement un standard ? Philippe Starck le pense, affirmant qu’Organic est « une petite révolution pour l’humanité, mais une grande révolution pour la robinetterie»

Prix public indicatif du mitigeur de lavabo (H 280 mm) : 455 € HT (2016).



LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.