La douche à l’italienne : défauts, qualités, erreurs à éviter

Lorsque le sol de la douche et celui de la salle de bains ne font qu’un, celle-ci paraît plus grande. C’est toute la magie de la douche à l’italienne qui, moderne, s’épanouit dans les salles de bains design.

douche à l'italienne : gros plan sur le caniveau
Quand le caniveau de douche est carrelé, la zone de douche se fait encore plus discrète. ShowerDrain d’Aco.

Qu’est-ce qu’une douche à l’italienne ?

Douche à l'italienne surélevée pour permettre l'intégration du siphonA l’origine, ce que l’on appelle douche à l’italienne est une douche entièrement carrelée, au sol comme aux murs. Il n’y a pas de receveur ou de bac à douche, mais un sol revêtu de carrelage ou de mosaïque. Et peu importe que le sol de la douche soit de plain-pied et affleure celui de la salle de bains ou qu’il soit surélevé d’une dizaine de centimètres pour permettre l’installation du siphon et de la canalisation d’évacuation (ce qui est souvent nécessaire en rénovation). Photo : Douche à l’italienne surélevée dans une salle de bains conçue par Leroy Merlin.

Autrement dit, une douche équipée d’un receveur en acier, en céramique sanitaire ou en matériau de synthèse, n’est pas, en réalité, une douche à l’italienne, Definition douche a l'italiennemême si ce receveur est encastré et qu’il affleure le sol de la salle de bains. C’est une douche de plain-pied. Et si le receveur est posé sur un socle pour ménager l’emplacement du siphon et de la canalisation d’évacuation, il s’agit simplement d’une douche surélevée. Car, quoi qu’on en dise ici ou là, la douche à l’italienne est tout simplement une douche entièrement carrelée.

Cela étant, nombreux sont ceux – y compris parmi les professionnels de la salle de bains – qui considèrent que la douche à l’italienne est une douche encastrée, donc de plain-pied. C’est pourquoi, il est important de toujours demander à son interlocuteur (plombier, revendeur…) ce qu’est, pour lui, la douche à l’italienne. Histoire de s’assurer que vous parlez bien de la même chose.

Pourquoi choisir une douche à l’italienne ?

Lorsqu’elle est carrelée comme l’est la salle de bains, la douche à l’italienne est (pratiquement) invisible : le volume de la pièce est préservé et l’impression d’espace aussi. La douche à l’italienne est la marque des salles de bains design et modernes.

Mais, au-delà de l’esthétique, il existe un cas particulier où il recommandé de carreler le sol de la douche plutôt que d’utiliser un receveur. C’est lorsque la douche est destinée à rester ouverte (douche de type walk’in). Car, quelle que soit la manière dont le sol de la douche carrelé et de plain-pied est réalisé, aucune infiltration d’eau n’est à craindre entre le sol de la douche et celui de la salle de bains. En revanche, en présence d’un receveur de douche de plain-pied, qu’il soit en acier, céramique ou matériau de synthèse, la liaison sol/receveur est toujours délicate à réaliser du point de vue de l’étanchéité. Car les joints silicones ne sont pas éternels… Dans ce cas, la douche doit être fermée à l’aide d’une paroi en verre.

Lorsque la douche est ouverte, donc sans paroi ni porte, la réglementation exige une étanchéité du sol de la salle de bains qui déborde de 1 mètre autour de la zone de douche proprement dite.

Comment réaliser une douche à l’italienne

Douche à l'italienne sans porteIl existe deux solutions techniques permettant de réaliser une douche à l’italienne.

• Réaliser une douche à l’italienne avec une forme de pente maçonnée

La première solution consiste à mettre en œuvre une forme de pente maçonnée. Cette solution, qui nécessitait hier une grande technicité (forme de pente + cuvelage au plomb) est désormais à la portée de (presque) tout le monde : il existe effet des produits facilitant la mise en œuvre de la maçonnerie (forme de pente), tout en assurant la qualité de l’ouvrage. Ainsi, les mortiers forme de pente ont beaucoup évolué : de consistance ferme, ultra lisse, il se travaille aisément en une seule passe, généralement de 1 à 50 mm d’épaisseur, sans créer de poussière, et se recouvrent (étanchéité et carrelage) après seulement deux ou trois heures grâce à des temps de séchage réduits (Cegecol, VPI, Weber…). De plus, en choisissant d’installer un caniveau d’évacuation plutôt qu’une bonde d’évacuation centrale, une seule pente est nécessaire, au lieu de quatre pentes en forme de diamant. Photo : douche sans porte, Leroy Merlin.

• Réaliser une douche à l’italienne avec un receveur prêt à carreler

Le receveur prêt à carreler permet de réaliser une douche à l’italienne au sol carrelé. C’est simple et efficace et, si l’on souhaite qu’elle soit ouverte, cette solution permet de créer une zone étanche plus vaste, en prolongeant le sol de douche à l’aide de panneaux de même épaisseur.

Les receveurs prêts à carreler, proposés en différents formats et formes (ronds, carrés, rectangulaires), sont à la fois prêts à poser (siphon intégré) et prêts à carreler. Grâce à différents accessoires, ils s’adaptent à tous les types de supports, y compris les planchers en bois. Ils peuvent être découpés à la scie égoïne pour être ajustés aux dimensions de l’espace.

Lorsque le siphon et la canalisation d’évacuation ne sont pas encastrés, le receveur prêt à carreler est surélevé (grâce à une rehausse) de manière à ménager le volume nécessaire au siphon et à la canalisation d’évacuation. Mis en œuvre dans les règles de l’art (bande de pontage noyées dans le mortier colle, renforts d’angle, etc.), le receveur prêt à carreler assure l’étanchéité du sol, tandis que, aux murs, des panneaux très fins permettent d’égaliser les surfaces et d’en assurer l’étanchéité. L’ensemble est ensuite carrelé.

Comment assurer l’étanchéité d’une douche à l’italienne ?

douche à l'italienne carrelée de noir et de jauneTout dépend de la solution technique retenue. Lorsqu’on utilise un receveur prêt à carreler, son étanchéité est assurée, à condition de le mettre en œuvre en respectant les prescriptions du fabricant : bandes d’étanchéité aux liaisons murs/receveur, receveur/sol de la salle de bains et dans les angles.

Lorsque la solution maçonnée est choisie, receveurs et murs doivent être protégés des infiltrations d’eau. Différentes solutions sont disponibles :

• Les feuilles en PVC (type Laser ou Nicoll) pour le sol de la douche : elles sont prêtes à poser, disposent d’une bonde destinée à être raccordée au siphon, fourni. Faciles à découper, elles s’adaptent à l’architecture de la douche et permettent d’effectuer une remontée murale, indispensable pour assurer l’étanchéité des liaisons murs/sol, où les fissures, causes majeures d’infiltration d’eau, apparaissent généralement. En revanche, l’étanchéité est obtenue au dessous la forme de pente qui peut subir des infiltrations d’eau. De plus, l’étanchéité des murs de la douche n’est pas assurée. Il est donc nécessaire de prévoir la mise en œuvre d’un autre système d’étanchéité, SEL notamment.

• Les SEL, ou systèmes d’étanchéité liquides, sont destinés à assurer l’étanchéité du sol et des murs de la douche. Généralement proposés par les fabricants de mortier forme de pente, mono ou bi-composants, ils s’appliquent en deux couches croisées sur les surfaces avec, dans certains cas, l’interposition d’une trame souple. Après séchage, c’est une membrane étanche qui habille les surfaces, assurant l’imperméabilité.

• Les membranes ou nattes d’étanchéité, généralement proposées par les fabricants de systèmes destinés aux carreleurs, sont noyées dans le mortier colle, assurant la protection à l’eau des murs et du sol de la douche. Bandes de pontage, renforts d’angles… complètent l’étanchéité des points singuliers. Le carrelage est posé sur la membrane, en général avec le même mortier colle.

• Les SPEC, ou systèmes d’étanchéité sous carrelage, permettent d’assurer l’étanchéité des murs, pas celle du sol de la douche. Moins coûteux que les SEL, ils viennent en complément d’une solution d’étanchéité du sol de la douche avec feuille en PVC, receveur prêt à carreler ou SEL.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.