Deux solutions pour un sol de douche carrelé

2. La forme de pente maçonnée

VPI_Forme-de-pente-douche-italienneLa forme de pente maçonnée a l’avantage de s’adapter à toutes les configurations et dimensions, y compris lorsque les murs ne forment pas un ou des angles droits. Mais la mise en œuvre peut être longue : les temps de séchage, variables selon le type de mortier utilisé, de 12 heures à plusieurs jours, sont à respecter impérativement. Les pentes doivent être soigneusement réalisées, au risque de voir l’eau stagner dans le receveur. Mais l’investissement financier est faible si vous décidez de réaliser vous-même ce travail de maçonnerie, à la portée d’un bricoleur consciencieux.

Une fois le siphon et l’évacuation noyés dans un mortier de ravoirage pré-dosé, l’utilisation d’un mortier forme de pente facilite la mise en œuvre de celle-ci : peu de poussières, texture ultra lisse, temps de séchage réduit…, mais il est nécessaire d’effectuer un coffrage lorsque le siphon et l’évacuation ne peuvent être encastrés dans le sol. De plus, il faut calculer correctement les hauteurs et prendre ses marques avant de tirer la forme de pente.

La forme de pente est simplifiée lorsqu’on choisit un caniveau d’évacuation plutôt qu’une bonde siphoïde, en tous cas pour la pose du carrelage. Toutefois, si la paroi est installée côté pente, il sera nécessaire de prévoir un jeu de cales, de manière à éviter qu’elle ne suive celle du receveur !

Mais attention : l’étanchéité du sol de douche ainsi que celle des murs qui l’entourent est obligatoire, car ni le béton ni le carrelage ne sont étanches à l’eau. Cette étanchéité peut être assurer par un film en PVC (à découvrir ici), une natte d’étanchéité ou un système d’étanchéité liquide (SEL) et/ou, pour les murs, un système de protection à l’eau sous carrelage (ou Spec).

Photo : Mise en œuvre du mortier forme de pente VPI.

<< Précédent

SOMMAIRE DE L'ARTICLE



LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here