4 solutions pour assurer l'étanchéité de la douche

Un revêtement carrelé n'est pas étanche. Des infiltrations d'eau se produisent toujours, notamment au niveau des joints. Dans la douche, il est donc nécessaire de réaliser une protection à l’eau sous le carrelage, y compris des murs.

Contrairement aux idées reçues, un revêtement carrelé n’est jamais étanche à l’eau. Les joints finissent toujours par se fissurer et l’eau par s’infiltrer, en particulier si le carrelage est collé sur un support « souple » comme le sont les plaques de plâtre. Les points faibles se situent également à la jonction entre les plaques ou les carreaux de plâtre, aux liaisons mur/sol et mur/mur (angles), surtout s’ils sont de natures différentes (plâtre/brique ou béton/plâtre…), car cela favorise l’apparition de fissures. C’est pourquoi, il est toujours nécessaire de réaliser une étanchéité sous carrelage des cloisons, même hydrofuges, dès lors qu’elles sont exposées au ruissellement d’eau. Ce qui est le cas dans la douche, y compris si celle-ci est installée sur un vide sanitaire (gare aux remontées capillaires d’humidité !), et autour de la baignoire. En revanche, hors de la douche, si les cloisons de la salle de bains sont en matériau hydrofuge, l’étanchéité sous carrelage n’est pas nécessaire. Seuls les pieds de cloisons doivent bénéficier d’une protection renforcée. Mais il faut protéger toute cloison non hydrofuge (DTU 52.2 : pose collée des revêtements céramiques et assimilés), par un Spec, par exemple. A suivre, 4 solutions pour une douche durablement étanche.

Suivant >>


LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here