Le style Paquebot dans la salle de bains : un retour en vogue

Dans la salle de bains, la classe intemporelle des transatlantiques est à nouveau en vogue. Empruntant au monde nautique, le style Paquebot est une émanation de l’Art Déco qui a marqué cet âge d’or. Consoles, miroirs, robinetterie, baignoires et accessoires… le luxe des croisières mythiques s’empare des pièces d’eau. 

Une-salle-de-bains-de-style-paquebotPrivilégiant la rigueur de l’horizontale, les formes typiques du style transatlantique sont souvent adoucies par une succession de galbes qui évoquent la proue des navires. S’appuyant sur un design strictement symétrique, les créateurs actuels rendent hommage à ce que l’architecture nomme le style « Paquebot » ou « Streamline Modern », caractérisé par des lignes géométriques filantes, à la manière des longs garde-corps qui ourlent les ponts.

seche-serviettes-blanc-dans une-salle-de-bains-aux-murs-noirsUne émanation de l’Art Déco

Dans ce registre, le retour en grâce des structures tubulaires dans la salle de bains vient de là, copiant la ferronnerie des balustrades : montants et pieds de consoles, voire de baignoire, mais aussi cerclages de lavabo et de miroirs ou encore arceau délimitant la silhouette d’un radiateur sèche-serviettes au design raffiné (photo : radiateur Holyday de Campa)… Les robinetteries dotées de manettes industrielles de type « incendie » que de très nombreux fabricants proposent désormais peuvent aussi faire penser à toute la machinerie servant à la propulsion du bateau, en particulier les modèles sur pieds qui accompagnent les baignoires îlot, pour leur côté pipeline…

Vasque-posée-sur-un-meuble-malle-de-voyage.jpgLe voyage inspire le design

Autour du point d’eau, le laiton est ultra tendance et fait figure de matériau de prédilection, concurrencé par l’or rose. Inspirés des bagages de l’époque tout autant que des équipements de salle de bains offerts aux passagers de première classe, des meubles-vasques jouent la carte du voyage en prenant l’apparence des malles-cabines d’antan avec détails en cuir et renfort latéraux (photo : cabinet de bain Traveller, Adra by Coleccion Alexandra). Sur certains modèles, il est même possible de rabattre le « couvercle » sur le lavabo que la boîte renferme, celui-ci faisant office de crédence le reste du temps.

Affiche-Croisiere-Paquebot-NormandieUne navigation hors du temps

Le style transatlantique ou paquebot, c’est d’abord un voyage mythique entre deux continents à bord de palaces flottants, dont l’apogée se situe dans les années 1920-30.

Avant que l’avion ne conduise au déclin de ces légendaires croisières, reliant en quelques heures de vol la ville-Lumière à celle « qui ne dort jamais », l’unique manière de gagner l’Amérique était également… la plus glamour. A bord, dans les salons de réception et sur les ponts lambrissés, les tenues habillées étaient de rigueur et le champagne coulait à flots, égrenant les longues heures de traversée.

L’art du bain à son comble

Une-cabine-1ere-classe-sur-le-France-(1912)-avec meuble-vasque-refermableUne navigation hors du temps placée sous le signe du faste, y compris dans les équipements des cabines premium, pourvues de salles de bains avec eau chaude, un confort encore rare à l’époque. Comprenant des toilettes et des salles de bains personnelles, l’équipement des appartements de 1ère classe et des suites est réputé supérieur aux standards de l’hôtellerie de grand standing sur la terre ferme (photo : cabine 1ère classe sur le France (1912) avec meuble-vasque refermable !).

L’art du bain est à son comble, en privé comme autour des bassins d’agrément du spa où chacun parade en maillot (piscines d’eau de mer chauffée). Comme sur le Titanic (1912), des bains turcs de style mauresque fonctionnent même à l’électricité ! Puisque les passagers se changent plusieurs fois par jour afin de respecter des usages vestimentaires select, la salle de bains est un lieu très sollicité pour revêtir ces nouvelles parures. Des services des salons de coiffure et de beauté sont aussi présents à bord.

Le nec plus ultra de l’art de vivre

Mélangeur-de-lavabo-au-design-typique-des-paquebots-d'autrefoisLes clichés en noir et blanc de ces traversées de gala ont contribué à forger le mythe ! Rita Hayworth, Marlene Dietrich, Cary Grant, Judy Garland, Clark Gable, Ella Fitzgerald, Duke Ellington, Walt Disney ou encore Charlie Chaplin… Au sommet de leur gloire, nombreuses sont les vedettes à avoir rallié le Vieux Continent à bord de ces vaisseaux de pointe alors que les migrants entamaient en sens inverse le voyage de tous les possibles. Au terme d’une véritable épopée maritime, ces voyageurs au long cours découvraient la flèche de l’Empire State Building et la main brandie vers le ciel de la Statue de la Liberté avant de débarquer sur Ellis Island, à l’embouchure de l’Hudson. Un moment fort sur lesquels les programmes des croisières actuelles insistent encore… (photo : collection Transatlantique, Cristal & Bronze).

Des Versailles des mers

Comptant parmi les plus prestigieuses compagnies maritimes qui exploitaient ces fameux Ocean liners croisant vitesse et style, la Cunard Line britannique et la Compagnie générale transatlantique (CGT) française se livraient en ce temps-là une véritable bataille nautique pour capter les clients fortunés. Si le souvenir du Queen Mary (1936) et du Queen Elizabeth (1940) est bien ancré dans les mémoires transatlantiques, celui des navires français comme l’Ile-de-France (1927) et le Normandie (1932) l’est aussi, au comble du raffinement avec les aménagements intérieurs somptueux signés par exemple par les décorateurs Pierre Patout (1879-1965) et Emile-Jacques Ruhlmann (1879-1933). Leurs créations inspirent plus que jamais les designers de la salle de bains, qui puisent dans cet imaginaire embourgeoisé où les matériaux nobles sont privilégiés et le design toujours distingué. (photo : meuble, vasque et miroir Nouveau de Ex.t).

Le bain pour penser à soi

Nostalgie oblige, la croisière d’exception connaît aujourd’hui un regain d’intérêt après avoir entamé sa décadence dans les années 1960, avec la démocratisation des vols long-courriers. Vivre pleinement l’instant présent est devenu un luxe, à contre-courant des vies trépidantes. Par un revirement de cap dont l’histoire a le secret, c’est actuellement une sorte de course non pas « contre » mais « pour » la montre qui se (re)joue, entre slow life et show off. Portée par cette tendance, la salle de bains incarne le lieu idéal pour consacrer du temps à soi, tranquillement.

Des palaces flottants qui font rêver

Robinetterie-sur-pieds-IB-finition-or.jpgPour preuve de l’appétence de la clientèle aisée pour la navigation de luxe, l’entrée en lice sur ce marché du groupe hôtelier Ritz Carlton, annoncée pour 2020. Construits sur-mesure, trois bateaux de 149 suites constitueront la flotte de The Ritz-Carlton Yacht Collection, la chaîne annonçant le même niveau de prestations et de confort en mer que dans ses prestigieux hôtels avec, au gouvernail des cuisines, un chef triplement étoilé. Et puisqu’on ne badine pas avec le luxe en matière de bien-être, sur l’Azora, la suite Owner comprend non pas une mais deux salles de bains avec double vasque et des spas privés sont installés sur les terrasses pour « buller » dans un bain bouillonnant. (Photo : Robinetterie sur pieds IB Rubinetteri, finition Bold).

La mode s’empare du phénomène

Meuble-et-robinetterie-dorés-Inciso-de-Gessi.jpgAutre signe manifeste de cet engouement, le défilé organisé en 2018 par feu Karl Lagerfeld pour la Maison Chanel : amarré sous la nef du Grand-Palais, un fabuleux paquebot de 130 mètres de long est un prétexte à la présentation de sa nouvelle collection « Croisière ». Cet hommage lointain à la première collection « Villégiature » lancée à Biarritz en 1919 par Coco Chanel surfe sur les codes du chic suranné. Un vestiaire intemporel que les plus grands noms du luxe (Christian Dior, Louis Vuitton, Prada, Gucci…) mettent aussi à l’honneur, entre rayures marines et références cinématographiques pleines de charme, des codes transatlantiques qui peuvent parfaitement entrer dans la salle de bains. Mode-maison oblige, et si vous plongiez la décoration et l’équipement de votre salle de bains dans l’ambiance première classe du style Paquebot ? (Photo : Robinetterie et accessoires, collection Inciso, Gessi).



LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.