Le carreau métro est devenu un intemporel

Rétro, le carreau métro ? Peut-être dans les couloirs et sous les voutes du métro, mais pas dans les salles de bains des beaux hôtels parisiens, qui le déclinent de plus en plus souvent en mode contemporain.

ambiance avec Carreau métro couleur métallisée
Décoré par Christian Lacroix, l’hôtel Antoine, situé à proximité de la Bastille à Paris, décline, dans certaines de ses salles de bains, le carreau métro en finition argent. Chavirant !

Depuis 1900, année de l’ouverture de la première ligne de métro, le carreau de faïence qui en habille les murs fait partie du paysage parisien. C’en est même un archétype, au même titre que la tour Eiffel et Notre-Dame, si l’on en croit le nombre d’hôtels de la capitale qui le choisissent pour revêtir leurs salles de bains. Il était fabriqué par la faïencerie de Gien, qui emporte le marché en 1906.

Après plus d’un siècle d’existence, dans et hors des souterrains, le carreau métro est devenu un classique, voire un intemporel, y compris dans nos intérieurs. D’autant qu’il n’a jamais été aussi moderne.Carreau métro rouge

Mais attention : le carreau métro n’est pas un simple carreau de faïence rectangulaire : il est toujours biseauté. Ce biseau qui l’entoure, caractéristique, a été créé pour réverbérer la lumière artificielle du métro. Il se retrouve désormais sur d’autres formats – le format original mesure 7,5 x 15 cm –, le carré notamment, et dans d’autres coloris que le blanc ou le noir : vert pomme, orange, rouge, argent… Le carreau métro se permet aujourd’hui bien des fantaisies.

Ainsi, au premier étage de l’hôtel Antoine, installé dans le onzième arrondissement de Paris, certaines salles de bains sont entièrement revêtues de carreaux métro argentés (photo ci-dessus), dont l’aspect varie avec la lumière. Dans cet espace total look où seul le blanc du meuble, du receveur de douche, de la cuvette des toilettes… émerge, les carreaux métro en finition argent crée une ambiance à la fois sophistiquée et décalée.

ambiance avec carreau métro orangeDans les salles de bains de l’hôtel Exquis, également situé dans le onzième arrondissement de Paris, les carreaux métro jouent la fantaisie, en harmonie avec les chambres où se côtoient des meubles chinés, œuvres d’art, objets et matériaux détournés (appliques murales en tube cuivre…). Dans cet univers signé Julie Gauthron, coloré et un brin surréaliste, la couleur, très présente dans les chambres, est reprise dans les salles de bains, via les carreaux métro (photos ci-dessus).

Carreau métro Ambiance avec Carreau métro blanc et frise mosaïqueS’il a su s’adapter aux canons du XXIe siècle, le carreau métro n’en reste pas moins un classique du style Art déco. Dans ce cas, il est choisi blanc et/ou noir, rehaussé par une frise et associé à des points d’eau typique du style. C’est l’option décorative retenue pour certaines salles de bains de l’hôtel Monsieur, situé dans le huitième arrondissement de Paris (faïence métro Cesi Ceramica). La frise en mosaïque noir et blanche est ceinturé par un listel gris, repris au niveau de la plinthe. Le lavabo rétro Ascot de Horus, sur piétement métallique, est alimenté par le mélangeur Chambord d’Ondyna Cristina.



2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour @Castellvi Laurent, malheureusement, nous ne sommes pas un revendeur de produits. Tout ce que nous aimons est sur le site. A vous de vous rapprocher des fabricants des produits qui vous intéressent. Cordialement. Stylesdebain.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.